Accueil > Economie > Commerce de proximité

Commerce de proximité

Dans le cadre de sa stratégie globale de développement économique et touristique, la CCABV met l’accent sur la nécessité de  valoriser ses cœurs de villes et villages et ses  commerces de proximité.  La valorisation de l’image des centres, et notamment celui de Digne-les-Bains, est un facteur essentiel de l’accroissement de l’attractivité du territoire en général.  Un centre-ville avenant peut être une vitrine « urbaine » du territoire et un réel atout en terme touristique.

Dans cette optique, la communauté de communes s’est engagée dans une démarche FISAC ainsi que dans un programme régional d’aménagement solidaire. Le FISAC concerne essentiellement le centre ville de Digne-les-Bains. Le PAS est quant à lui un programme d’aménagement qui vise à l’amélioration des cœurs de villages de l’ensemble du territoire. Plus de 10 millions d’euros de projets ont été générés grâce au PAS.

Le Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce (F.I.S.A.C.) est un outil d’accompagnement des évolutions des secteurs du commerce, de l’artisanat et des services. Il vise en priorité à préserver ou à développer un tissu d’entreprises de proximité et s’adresse plus particulièrement à des territoires où les activités commerciales, artisanales et de services sont en situation de fragilité (zones rurales, quartiers défavorisés…).

Ses objectifs:

  • Contrebalancer les évolutions économiques et sociales qui fragilisent le commerce de proximité dans les centres villes ou quartiers.
  • Développer, moderniser, redynamiser les commerces et services de proximité d’une ville ou d’un quartier.

Les bénéficiaires:

  • L’action du FISAC se traduit par le versement de subventions aux collectivités locales et aux entreprises. Le FISAC finance des actions de fonctionnement (animation, communication et promotion commerciale, recrutement d’animateurs de centre-ville, études…) ou d’investissement (halles et marchés, centres commerciaux de proximité, signalétique commerciale, aides directes aux entreprises…).
  • Concrètement , un dossier FISAC est tout d’abord le fruit d’une volonté et d’un partenariat entre différents acteurs, l’État, les chambres consulaires, la communauté de communes , la commune et les unions commerciales.

Pour la collectivité, le F.I.S.A.C. est un outil au service d’une politique de redynamisation des centres de villes ou de villages et des quartiers.

Dans le cadre de sa compétence en matière de développement économique, la Communauté de Communes  s’est engagée dans un programme FISAC en assurant la maîtrise d’ouvrage de l’étude préalable . Un comité de pilotage a été crée pour conduire cette étude. Ce groupe est composé de représentants de l’Etat, de la CCABV,de l’association des commerçants, de la commune de Digne-les-Bains, et de la CCIT .  Un cabinet spécialisé a été missionné en début d’année 2012 pour réaliser l’étude préalable et la définition du programme d’actions.

L’étude comporte un état des lieux précis portant sur:

-          l’offre commerciale, artisanale et de services et son environnement,

-          le comportement d’achat et l’opinion de la clientèle résidente et touristique,

-          l’identification des évolutions potentielles impactant à moyen terme sur la fonction marchande et portant notamment sur l’évolution démographique, l’évolution du potentiel de consommation.

Cette phase d’étude a abouti à l’élaboration d’un plan d’actions appelé à composer le programme proprement dit. Ce plan d’actions concerne des opérations collectives et des opérations individuelles portées par des acteurs publics et/ou privés. Les modalités de financements varient en fonction de la nature de la dépense (fonctionnement ou investissement), du porteur de projet et du coût total de l’opération. Le plan d’actions est programmé sur trois ans.

Les grands enjeux identifiés pour le centre-ville de Digne-les-Bains  :

Le principal enjeu identifié, s’inscrivant dans une démarche globale de développement économique et touristique, est d’accroître l’attractivité en valorisant l’image du centre-ville de Digne-les-Bains. Un centre-ville avenant peut être une vitrine « urbaine » du territoire et un atout en terme touristique.

l’idée est donc de:

-          Renforcer le rôle référent du centre-ville sur les achats anomaux (Enseignes, politique de service et notoriété de l’offre)

-          Redonner de l’ampleur au parcours marchand en centre-ville en favorisant la fréquentation de la vieille ville(Ambiance d’achat, densité commerciale, continuité piétonne)

-          Accroitre les occasions de fréquentation de Digne les bains notamment auprès des ménages des zones secondaires et tertiaires (Accessibilité, stationnement, Animations commerciales)

Le Programme d’actions :

Le programme d’actions établit à partir du diagnostic se décline autour de quatre axes :

  • l’accessibilité au centre-ville,
  • le parcours marchand,
  • la dynamique collective
  • la gouvernance du centre-ville.

Les porteurs de projets identifiés sont la CCABV, la Ville de Digne-les-Bains et l’association commerçante Cœur de Ville.

 

Remonter en haut