Pour des raisons économiques, les épargnants français ne devront plus opter pour le Livret A. Avec une augmentation de l’inflation à 2 %, la rémunération du Livret A est fixée à 0,75 % jusqu’à cette année 2020. Cependant, malgré ce côté négatif du Livret A, les Français ne se sont pas encore résignés à le laisser. En effet, ce produit d’épargne reste tout de même attrayant grâce à sa liquidité. Voyons ici alors si le Livret A approche véritablement du déclin.

Le Livret A continue d’attirer le Français

Le Livret A a accumulé quelques milliards d’euros depuis 2018. Cette situation est plutôt avantageuse lorsqu’on sait que le rendement du Livret A est négatif. En effet, avec un taux d’inflation de 2 %, la rémunération du Livret A est de 0,75 %. Ainsi, on peut dire que le produit tend ici vers une perte de la valeur de l’épargne de l’épargnant. Pourtant, les Français sont toujours aussi convaincus sur le Livret A grâce à sa fiabilité et sa liquidité. En effet, le Livret A est placement sûr, défiscalisé et peut être retiré à tout moment.

Le taux est fixé jusqu’en 2021

Avec la hausse du taux d’inflation, le Livret A continue de ne plus rapporter aux épargnants. En effet, depuis quelques années maintenant, son taux directeur a été fixé à 0,75 % et cette situation est encore loin d’évoluer. Toutefois, jusqu’à aujourd’hui le Livret A reste le plus utilisé parmi les produits d’épargne même si le Livret d’épargne populaire, l’assurance-vie ou encore le plan épargne logement propose une rémunération plus importante.